“Don José est interprété par le solide et élégant ténor madrilène Joel Prieto.”

Le Télégramme

Joel Prieto sang his large tenor role wonderfully, without such a great opera tenor in this connection it would not have been such a great musically success, as with a less brilliant singer in that role, it could easily have been “not good enough”, but he made it, and was in addition good to look at, as he could move as if he has been Cuban.”

Kultur Kompasset

“Joel Prieto propose un José saisissant, tourmenté, à la voix magnifique.”

Tony-Comédie

“Joel Prieto, chanteur intense, est non seulement convaincant (sans une once du ridicule qui parfois colle à ce rôle de cocu), mais il donne de la consistance à son personnage.”

Mouvement

“Don José s’appelle ici José, pauvre fils de paysan devenu soldat de Batista pour toucher une solde. il est incarné par Joel Prieto. Il est assurément la grande voix masculine du spectacle. Amoureux de Musset égaré dans les bars et les bordels ne parvenant à oublier sa maman mourante que dans les bras de la belle Carmen, Joel Prieto semble incarner ce personnage à la fois faible et attachant dont toute la force ne transparaît qu’au moment où la musique grave et maîtrisée jaillit de son gosier.”

It’s Good to be Back[:de]”Don José est interprété par le solide et élégant ténor madrilène Joel Prieto.” (Le Télégramme)

Joel Prieto sang his large tenor role wonderfully, without such a great opera tenor in this connection it would not have been such a great musically success, as with a less brilliant singer in that role, it could easily have been “not good enough”, but he made it, and was in addition good to look at, as he could move as if he has been Cuban.” (Kultur Kompasset)

“Joel Prieto propose un José saisissant, tourmenté, à la voix magnifique.” (Tony-Comédie)

“Joel Prieto, chanteur intense, est non seulement convaincant (sans une once du ridicule qui parfois colle à ce rôle de cocu), mais il donne de la consistance à son personnage.” (Mouvement)

“Don José s’appelle ici José, pauvre fils de paysan devenu soldat de Batista pour toucher une solde. il est incarné par Joel Prieto. Il est assurément la grande voix masculine du spectacle. Amoureux de Musset égaré dans les bars et les bordels ne parvenant à oublier sa maman mourante que dans les bras de la belle Carmen, Joel Prieto semble incarner ce personnage à la fois faible et attachant dont toute la force ne transparaît qu’au moment où la musique grave et maîtrisée jaillit de son gosier.” (It’s Good to be Back)